Previous Article Next Article Les différents moyens d’assainir son eau en conditions de survie
Posted in Gestion de l'eau

Les différents moyens d’assainir son eau en conditions de survie

Etudiant à la Normandie Web School en filière design, j'aime écrire des articles !
Les différents moyens d’assainir son eau en conditions de survie Posted on 4 février 2019Leave a comment
Etudiant à la Normandie Web School en filière design, j'aime écrire des articles !

Le corps humain ne peut tenir plus de 3 jours sans boire. L’eau est essentielle au bon fonctionnement de notre corps et il est impératif de boire régulièrement mais il n’est pas rare de tomber à court d’eau après plusieurs jours.

Quand on sait que même l’eau du robinet de votre maison, bien que potable d’un point de vue bactériologique, peut contenir des pesticides, des nitrates ou des métaux lourds, on peut se demander s’il est vraiment possible d’en trouver en forêt. Pourtant des méthodes et outils sont faits pour ça. Il y a plusieurs précautions à prendre lorsque l’on prévoit une expédition et le ravitaillement en eau est l’une des plus importante.

Les bouteilles d’eau c’est bien mais …

Vous aurez surement de l’eau en bouteille dans votre sac, mais pour des expéditions relativement longues, le stock pourrait s’épuiser rapidement et il vous faudra trouver une source d’eau potable. Problème, la qualité de l’eau des sources que l’on croise sont pratiquement toutes très mauvaises. Voici les différents moyens d’assainir son eau pour une consommation sans risques et une bonne hydratation en conditions de survie.

Les purificateurs :

Une mauvaise purification de l’eau peut entraîner des maladies telles que la giardiase. Ce sont en fait des micro-organismes liés aux déjections animales vivant dans l’eau que vous ingérez et qui viennent se coller à la paroi de votre estomac. Le symptôme principal est la diarrhée. La giardiase se manifeste seulement 7 à 14 jours après avoir ingéré l’eau contaminée. Si vous ne pouvez vraiment pas attendre alors buvez l’eau que vous trouvez, sinon nous vous invitons à prendre le temps d’utiliser ces différentes techniques.

  • La paille filtrante

Un incontournable de la purification est la paille filtrante, elle filtre 99% des bactéries présentes dans l’eau que vous buvez. Leur système de filtration est muni d’une membrane textile, de billes imprégnées de bactéricides et d’une capsule de charbon. L’eau qui passe à travers devient propre et potable. L’invention de Mikkel Vestergaard est très efficace et est notamment utilisée dans les pays pauvres. Maintenant déclinée en plusieurs produits, il est possible de trouver des pailles reliées à des conteneurs en forme de gourdes etc… On vous laisse le soin de consulter leur site pour en savoir plus. Lifestraw.com

Gourde filtrante LifeStraw
Gourde filtrante LifeStraw.
  • La bouilloire solaire

Avant d’utiliser la bouilloire solaire sur l’eau que vous souhaitez assainir, il vous faudra enlever les plus grosses particules telles que les métaux lourds. Utilisez un filtre à café, un linge, une chaussette propre, quoi que ce soit qui puisse faire office de filtre. Après cette étape, il vous faudra éliminer les micro organismes encore présents dans votre prochaine boisson. Vous n’aurez plus qu’à utiliser votre bouilloire solaire pour purifier l’eau. Vous pourrez alors avoir de l’eau chaude si vous le désirez ou attendre 30 minutes que l’eau refroidisse. Voici un lien vers un exemple de bouilloire solaire. Exemple de bouilloire solaire.

  • Les pastilles chimiques

Les pastilles pour purifier l’eau sont fabriquées avec du dioxyde de chlore ou de l’iode et détruisent les bactéries ainsi que les virus. Vous n’aurez qu’à mettre de l’eau dans un récipient comme des bouteilles en plastique puis à laisser la pastille agir. L’eau traitée sera directement buvable mais peut parfois avoir un léger gout de chlore. Cependant cette méthode reste chimique et certains risques sont présents notamment chez les femmes enceintes, lorsque la pastille contient de l’iode. Aussi, les pastilles de purification ne permettent pas de traiter l’eau contaminée par des protozoaires ou des produits chimiques.

  • La distillation solaire

La désinfection solaire de l’eau ou SODIS (pour Solar water disinfection) est une méthode très efficace pour détruire les agents pathogènes dans l’eau. Remplissez une bouteille lisse et transparente et exposez la à plat aux rayons du soleil pendant 6 heures. Cela détruit les parasites, les bactéries et les virus.

Les possibilités sont nombreuses :

Il existe d’autres moyens pour filtrer l’eau qui sont plus encombrants ou peut-être moins accessibles que ceux présentés ci-dessus. Un bon exemple est la carafe filtrante. Souvent utilisée à la maison, la carafe filtrante est efficace lorsqu’il s’agit d’eau relativement propre comme l’eau du robinet, mais sa taille et son poids peuvent-être des inconvénients lors de longues sessions avec un sac sur le dos.

Carafe filtrante
Carafe filtrante.

Une autre méthode toujours aussi efficace : l’osmose inverse. Cette méthode est un système de purification de l’eau contenant des matières en solution par un système de filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d’eau. C’est un procédé industriel efficace utilisé dans plusieurs domaines scientifiques importants telle que le pharmaceutique. Cependant l’outil est bien plus encombrant que les autres. Il est d’ailleurs souvent fixé sur ou sous les éviers car trop encombrant. Il peut toujours être utile dans un bunker.

Il existe des dizaines de façons, certaines plus artisanales que d’autres de purifier son litre d’eau. Nous vous avons fait une sélection des méthodes les plus simples et rapides à mettre en œuvre. Faites bien attention à ce que vous buvez même après purification et portez attention aux détails. Partagez nous votre expérience et votre façon de faire préférée dans les commentaires !

Etudiant à la Normandie Web School en filière design, j'aime écrire des articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *